MEDIAS ET COMMUNICATION  19.11.2021

Une fabrique d’images sous la loupe à la Médiathèque Valais – Martigny

L’Appel du Lötschental / Faszination Lötschental

Dans une nouvelle production originale co-conçue et réalisée avec le Musée du Lötschental de Kippel, la Médiathèque Valais – Martigny (MV-MY) invite le public à répondre à L’Appel du Lötschental, du 12 novembre 2021 au 16 avril 2022. Les dimensions scientifiques, artistiques, idéologiques et touristiques du Lötschental se développent et forment le parcours de cette exposition. Elles y sont interrogées dans une scénographie au rythme alterné: quels motifs se cachent derrière des photographies, tableaux et dessins répétés quasi à l’identique? Quels messages les images véhiculent-elles? Comment sont-elles devenues si emblématiques? L’exposition interroge également sur ce qui constitue l’attrait du Lötschental et montre comment une véritable machine à créer des images y est à l’œuvre depuis trois siècles.

Observer et questionner les clichés

L’exposition L’Appel du Lötschental, donne la parole aux personnes qui ont développé un discours, un intérêt ou une sensibilité aux particularités de cette vallée alpine et qui ont ensuite exporté cette curiosité et suscité la fascination du grand public. Elle met aussi en lumière la perception que les amoureuses et amoureux de la région avaient d’eux-mêmes, témoignant également de l’esprit d’une époque. Si la narration visuelle occupe une place prépondérante, l’exposition ne se borne pas à illustrer l’attrait du public, toujours plus large au cours du temps, pour la haute vallée de la Lonza. Elle questionne en effet les prémisses d’une telle attirance et son évolution en phénomène de mode. Elle observe, à travers la production d’images, les conséquences de l’attraction du Lötschental sur le paysage, les gens qui l’habitent et le folklore. Elle interroge le rôle des habitants de la région dans le façonnage des clichés.

Collaboration entre la MV-MY et le Musée du Lötschental (Kippel)

Dans un jeu de reflets entre des documents issus des collections patrimoniales audiovisuelles de la Médiathèque Valais – Martigny (MV-MY) et des objets des collections artistiques et ethnographiques du Musée du Lötschental, les co-commissaires de l’exposition ont panaché les angles d’observation. Sous leur loupe, Maéva Besse (MV-MY), Rita Kalbermatten et Thomas Antonietti (Musée du Lötschental) ont choisi d’examiner les relations de la peinture, de la photographie, des masques sculptés ou encore des parades de costumes, avec la construction de l’image touristique, publicitaire et mentale que le public se fait du Lötschental.

La MV-MY a élaboré un corpus documentaire tandis que le Musée du Lötschental a établi un choix significatif d’objets et de documents pour-oyeurs de ces fascinations qui impactent et modèlent son territoire.

Ethnologie, arts, idéologie et tourisme

Dès le XIXe siècle, les ethnologues des sphères académiques se prennent d’intérêt pour les coutumes du Lötschental, qu’elles soient civiles, religieuses ou folkloriques. Les costumes, les travestissements, les cérémonies, le rapport aux défunts et les travaux saisonniers les séduisent et les intriguent – cela juste avant que les artistes, peintres et photographes ne célèbrent les gens, les sommets et les communautés rupestres. Ce sont ensuite les nostalgiques d’un éden montagnard, définitivement perdu avec l’entrée dans l’ère industrielle, qui vont cultiver projections et fantasmes. Ce mouvement est double car la population locale va aussi l’entretenir, consciente de l’attention qui est portée à son monde depuis l’extérieur. Enfin, le tourisme, la mode et le marketing s’emparent du Lötschental et voient dans les masques et déguisements des Tschäggättä une opportunité incroyable de vendre du rêve, de l’exotisme et de l’aventure.

Regards croisés, fascination commune

L’exposition L’Appel du Lötschental scrute l’enlacement de perceptions plurielles, leur origine et la manière dont elles se renforcent ou sont au contraire oubliées. Le voile demeure néanmoins sur les mystères de l’attrait, sur cette attirance qui persiste et continue de fonder nos images, intérieures ou plus objectivées, de ce «Valais dans le Valais». Pour soutenir le propos, L’Appel du Lötschental présente notamment des photographies, tableaux et croquis d’Albert Nyffeler, Oswald Ruppen, Raphaël Ritz et Philippe Schmid. Les textes accompagnant l’exposition sont signés Leopold Rütimeyer, Arnold Niederer, Suzanne Chappaz, Maurice Chappaz, S. Corinna Bille ou encore Konrad Kuhn. Le programme de médiation culturelle sera composé de différentes visites, ateliers et conférences à retrouver sur la page du site web de la Médiathèque Valais. L’exposition peut se visiter en français et en allemand, un carnet d’exposition bilingue sera également édité.

Plus d’infos: Agenda: Médiathèque Valais