MEDIAS ET COMMUNICATION  29.11.2019

Trois nouveaux chantiers de sécurisation

3e correction du Rhône

Dans le cadre de la 3e correction du Rhône (R3), trois nouveaux chantiers de sécurisation seront en cours durant l’hiver à Massongex, Granges et Sion. Ce sont ainsi plus de 1500 personnes qui seront mieux protégées grâce aux travaux de renforcement de digues, en plus de 500 personnes à Fully où le chantier de sécurisation s’est achevé à fin septembre 2019.

A Massongex, Granges et Sion, les travaux de sécurisation portent sur un renforcement des digues qui présentent des faiblesses dans les secteurs où le pied des berges est bâti. Ces constructions ainsi que leurs occupants sont directement menacés par une rupture de digue due au très fort débit d’eau en cas de crue.

A Massongex, le réaménagement et l’élargissement du canal des Iles sur près de 200 mètres a commencé fin septembre. Ces travaux précèdent l’installation, commencée à la mi-novembre, d’une paroi de métal de 9,5 mètres de profondeur dans la digue de la rive gauche du fleuve depuis le pont de la route cantonale en direction de Martigny, sur une longueur totale de 1,2 kilomètre. Ce chantier sécurisera quelque 360 personnes vivant en pied de digue et permettra d’éviter des dégâts potentiels de l’ordre de 80 millions de francs. Les travaux dureront six mois pour un coût global de 4 millions de francs.

A Granges, les travaux s’étendront sur près de 700 mètres en rive gauche du Rhône, depuis le secteur de Crête Létin jusqu’à l’est du golf de la Brèche. Dès janvier 2020, une paroi de métal de 14 mètres de profondeur sera enfoncée dans la digue. Ces travaux sont précédés de mesures de renaturation qui ont débuté fin octobre. Celles-ci portent sur un élargissement de la Rèche et sur la création de biotopes. La route communale longeant la Rèche en rive droite sera déplacée en rive gauche. Au total, les travaux dureront huit mois pour un coût de 7 millions de francs. Ils protégeront plus de 200 personnes directement menacées et éviteront quelque 50 millions de dégâts potentiels.

A Sion dès janvier 2020 également, c’est le secteur des Ronquoz qui bénéficiera d’un renforcement des digues. Ces travaux seront réalisés le long du chemin des Gardes-de-Nuit (rive droite du Rhône) sur 800 mètres afin de mieux protéger quelque 1000 personnes dans la zone bâtie et industrielle à proximité des berges. Cela sera possible grâce à l’insertion, dans la digue, d’une paroi de métal de 15 mètres de profondeur. Les travaux de défrichage viennent de débuter. Ce chantier durera six mois pour un coût global de 6 millions de francs.

Finalement, à Fully, plus de 500 personnes vivant en pied de digue sont désormais protégées du pire, les travaux entrepris au printemps 2019 s’étant terminés à la fin septembre 2019.

Le Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement (DMTE), par son Office cantonal de la construction du Rhône (OCCR3), poursuit ainsi la 3e correction du fleuve conformément au Plan général d’aménagement validé par les gouvernements vaudois et valaisan.