MEDIAS ET COMMUNICATION  10.05.2019

Roberto Schmidt succède à Esther Waeber-Kalbermatten

Présidence du Conseil d’État

Le Conseil d’Etat du canton du Valais renouvelle sa présidence le 1er mai de chaque année. Jusqu’au 30 avril 2020, le gouvernement sera présidé par Roberto Schmidt. Christophe Darbellay le remplace à la vice-présidence du collège gouvernemental. Le Conseil d’Etat remercie Esther Waeber-Kalbermatten, présidente sortante, pour le travail accompli. Le programme gouvernemental continuera à guider l’action de l’Etat sous la présidence de Roberto Schmidt, qui entend également travailler à la mise en œuvre des différentes stratégies adoptées par le gouvernement, comme l’agenda 2030 ou la stratégie énergétique.

 

Le Conseil d’Etat a désigné sa présidence pour la période du 1er mai 2019 au 30 avril 2020. Le chef du Département des finances et de l’énergie Roberto Schmidt, élu au gouvernement en 2017, devient président du Conseil d’Etat. La vice-présidence est confiée au chef du Département de l’économie et de la formation, Christophe Darbellay, également élu au Conseil d’Etat en 2017.

Durant son année présidentielle, Roberto Schmidt entend poursuivre la feuille de route fixée par le Conseil d’Etat dans son programme gouvernemental et favoriser l’implémentation des différentes stratégies adoptées par le gouvernement, telles que l’agenda 2030, la stratégie immobilière, le concept cantonal de mobilité 2040 ou la stratégie énergétique. Le développement des infrastructures de l’Hôpital du Valais, le campus Energypolis, la 3e correction du Rhône et la construction de l’autoroute A9 dans le Haut-Valais constituent les grands chantiers en cours. S’y ajoutent les différentes constructions prévues dans le cadre du Fonds de financement de l’investissement et de la gestion des immeubles de l’Etat (FIGI), comme le projet de collège prévu à Sion, le bâtiment du Service de la circulation routière et de la navigation, la modernisation et l’extension de la Castalie ou les travaux liés à l’établissement pénitentiaire de Crêtelongue.

Le gouvernement remercie sa présidente sortante, Esther Waeber-Kalbermatten, pour son engagement durant l’année écoulée. Son année présidentielle a notamment été marquée par l’adoption de l’agenda 2030 de développement durable, la mise en place de la constituante, la réforme de la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat du Valais, la mise en place du fonds FIGI, l’adoption de la stratégie énergétique, la réalisation d’une étude sur les familles valaisannes, l’inscription de la gestion du danger d’avalanche au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO ou encore l’élaboration d’une stratégie pour l’avenir de l’aéroport de Sion.