MEDIAS ET COMMUNICATION  08.02.2019

Rencontre entre une délégation de jeunes et le chef du Département de l’économie et de la formation

Mobilisation des jeunes valaisans en faveur du climat

A la suite de la mobilisation pour le climat des étudiants valaisans du 18 janvier dernier, Christophe Darbellay, chef du Département de l’économie et de la formation (DEF), a reçu une délégation de ces jeunes issus des collèges et des Ecoles de commerce et de culture générale (ECCG). Les préoccupations jugées prioritaires par les étudiants ont été présentées et transmises au chef du département. Ce dernier les a écoutés attentivement et leur a apporté son soutien dans leurs démarches.

 

Treize jeunes représentants des ECCG et collèges valaisans ont répondu à l’invitation du chef du Département de l’économie et de la formation pour évoquer leurs préoccupations et attentes en faveur du climat.

 

Au terme d’une séance d’échanges de près de deux heures durant laquelle les différentes démarches existantes et envisageables durant la scolarité ont été discutées, la délégation a présenté à Christophe Darbellay les projets qu’elle souhaite voir mis en œuvre en priorité dans les domaines des économies d’énergie, de la gestion et du tri des déchets. La mise en place d’une journée cantonale du développement durable dans les écoles du secondaire II général a été souhaitée pour 2019. Le chef de Département a écouté attentivement ces étudiants et leur a apporté son soutien. Une nouvelle séance sera organisée en février pour approfondir ces thématiques.

 

Le Service de l’enseignement et le DEF sont sensibles à la problématique climatique. Ils ont pris la mesure de la récente mobilisation des étudiants et saluent le fait que les jeunes aient pris sur leur temps libre pour se réunir. Les représentants de l’Etat du Valais ont relevé la qualité des interventions des jeunes présents qui sont pleinement conscients des enjeux du climat et de l’importance d’adapter leurs comportements pour préserver la planète et l’environnement.

 

Le Conseil d’Etat a formalisé dès 2008 son engagement en faveur du développement durable, qu’il a renouvelé régulièrement. Il s’est doté à la fin de l’année 2018 d’une stratégie de développement durable à l’horizon 2030, qui décline au niveau cantonal l’Agenda 2030 des Nations Unies ainsi que la stratégie pour le développement durable de la Confédération. L’Agenda 2030 du canton du Valais ambitionne notamment la réduction de l’impact environnemental des modes de production et de consommation, la valorisation des ressources énergétiques indigènes et renouvelables, la réduction des gaz à effet de serre, l’adaptation au changement climatique ou encore une utilisation économe du territoire et des ressources naturelles. Un programme opérationnel définira plus concrètement les projets qui seront mis en place ainsi que leur planification et les moyens de leur mise en œuvre.