MEDIAS ET COMMUNICATION  20.01.2023

Le Conseil d’Etat octroie la pleine compensation pour la fonction publique

Renchérissement

Le Conseil d’Etat a décidé d’accorder au personnel de l’Etat du Valais, aux enseignants cantonaux, ainsi qu’au personnel des autorités judiciaires et du Ministère public une pleine compensation du renchérissement, ce qui correspond à une augmentation de 2,8% des salaires pour l’année 2023. Il prendra également en compte une augmentation des salaires de 2,8% pour le subventionnement des institutions sanitaires, des écoles du tertiaire et des autres institutions paraétatiques. Cette adaptation correspond au renchérissement annuel moyen pour 2022 communiqué le 4 janvier dernier par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Comme le prévoient la loi sur le traitement des employés de l’Etat du Valais et la loi sur le traitement des enseignants, les échelles de salaires de la fonction publique sont adaptées une fois par an à l’évolution de l’Indice suisse des prix à la consommation (IPC). Se basant sur les chiffres publiés par l’Office fédéral de la statistique en début d’année, le Conseil d’Etat a fixé l’indexation des échelles de salaires à 2,8% pour l’année 2023. La dernière adaptation au renchérissement remonte à 2011.

L’augmentation du renchérissement annuel s’explique par une conjonction de facteurs, par exemple la hausse des prix de l’énergie, de l’assurance maladie, des loyers du logement et des voitures d’un côté, et des baisses de certains produits de l’autre. La pleine compensation du renchérissement octroyée par le Conseil d’Etat pour l’année 2023 vise ainsi à préserver le pouvoir d’achat et à faire face à l’augmentation du coût de la vie de ses employés. Le Conseil d’Etat se veut exemplaire et donne un signal clair aux acteurs économiques et publics pour préserver le pouvoir d’achat de la population.

Le Conseil d’Etat a également décidé de prendre en compte un renchérissement de 2,8% des salaires pour le subventionnement des hôpitaux (Hôpital du Valais et partie valaisanne de l’Hôpital Riviera-Chablais), établissements médico-sociaux (EMS), centres médico-sociaux (CMS), Hautes écoles spécialisées et pédagogique, Ecoles supérieures, institutions en faveur des enfants et des adultes en difficulté et autres institutions paraétatiques ayant un mandat de prestations avec l’Etat du Valais. Le Conseil d’Etat souhaite ainsi avoir une certaine harmonie entre acteurs étatiques et paraétatiques.